Studios de jeu vidéo : comment réagir face aux retours néga

GO TO ADMIN PANEL > ADD-ONS AND INSTALL VERTIFORO SIDEBAR TO SEE FORUMS AND SIDEBAR
#2
Il y a certains studios, qui ne font aucun effort et ils devraient s'en douter que la communauté allait mal réagir, mais tant que l'argent rentre..
Combien de jeux mobiles sont des pay2win ou pay2grind injouables ? J'ai cherché un RTS temps réel à la Age of Empires ou Starcraft sur Android sans contenu débloquable, je n'ai trouvé que des clones de Clash of Clans.
D'autres promettent des fonctionnalités puis lancent une suite ou DLC à 50 euros comme les batailles spatiales dans le prochain Battlefront 2 annoncé pour le 1 ou les Français dans Battlefield 1. Des remaster HD plus cher que les jeux originaux sortis à l'époque. Des DLC débloqués en précommandant le jeu..

Mais surtout Valve auteur des plus grosses licences PC a annoncé durant The Internationnal il y a un mois (le plus grand tournoi Dota 2), qu'ils allaient lancer un tout nouveau jeu (le dernier date de 2008 Left 4 Dead), il y a eu un petit espoir, parce qu'ils ont développé Source 2 avec support Linux et Vulkan, même si entre 2016 et 2017 les quatre principaux scénaristes sont partis dont Marc Laidlaw scénariste principal de tous les Half Life. Finalement, on a eu le droit à un teaser, c'est Artifact un jeu de carte pay2win Dota dont personne ne voulait (regardez la réaction:
et la barre de dislike:
). Tout ça parce que Blizzard a lancé Overwatch pompé sur TF2 donc, Valve lance Artifact pompé sur Heartstone et que le modèle rapporte. Le jeu est peut-être l'une des raisons des départs des scénaristes.

Ensuite Marc Laidlaw a posté quelques heures après l'annoncement de Artifact un résumé du scénario de Half Life 3 (ou épisode 3), pour bien montré que c'est à cause de ce genre de décisions que les scénaristes sont parties et que le scénario restera au stade de fan fiction. Depuis, la communauté ne mets que des votes négatifs sur Dota, le jeu qui leur rapporte le plus, les accusant de ne rien faire depuis que le jeu et Steam leur permettent des revenus importants ( http://www.pcgamer.com/dota-2-is-ge...s_source=steam&ns_linkname=0&ns_fee=0 ). Les deux sont en tort, mais depuis que Steam est devenu leader le studio n'en a plus rien à faire de la communauté et des fans.
Pire encore durant une conférence Gabe Newell avait dit qu'il n'avait pas le droit de répondre à une troisième question, référence à leurs jeux qui s'arrêtent à 2:

Une vidéo qui résume pourquoi la communauté et autant déçu de Valve, mais leurs jeux et plateforme sont tellement populaire que ça n'a aucun impact économique pour eux:
Une vidéo pour le fun, mais y a du vraie:
 

Aego

Pilier du Forum
Membre du personnel
#3
Le premier truc serait de sortir des jeux à peu près finis, et pas de se servir des utilisateurs payants comme bêta-testeurs avec 10 mises à jour pour virer les bugs, le second serait d'arrêter de prendre les joueurs pour des vaches à lait en leur demandant toute les 55mn de sortir leur carte bleue, il y aurait déjà bien moins de gens mécontents et qui iraient les insulter sur leurs pages FB ou sur les forums de jeu...
 

TURTLE

Membre très actif
#4
J'ai un avis totalement différent, je pense que les studios ne devrai jamais écouter les joueurs pendant le processus dev.
C'est un nid à emmerde, et comme chacun veut un truc différent ça ne sert à rien hormis faire parler pendant le dev.
Est-ce qu'un chanteur demande l'avis sur sa chanson avant de la sortir? non
Est-ce qu'un écrivain demande l'avis sur son livre avant de le sortir? non
Est-ce qu'un réalisateur demande l'avis sur sa film avant de le sortir? non
Pourquoi un dev devrai demander l'avis des joueurs sur son jeu? S'il sont content tant mieux sinon tanpis pour eux.
 

Aego

Pilier du Forum
Membre du personnel
#5
Qu'ils développent leur jeu et leur gameplay comme ils veulent du moment qu'il fonctionne sans bugs quand il sort...c'est TRES TRES loin d'être le cas aujourd'hui parce que ça fait chier de payer des bêta-testeurs alors qu'il y a les cons de clients pour le faire...

Après, oui, les avis faut les prendre avec parcimonie, mais si tu as 60% des joueurs qui te disent que ton gameplay est pourri, faut peut être se remettre en question aussi, voir justement faire une phase de bêta avant, ça évite aussi ce genre de gag
 

TURTLE

Membre très actif
#6
mais si tu as 60% des joueurs qui te disent que ton gameplay est pourri, faut peut être se remettre en question aussi, voir justement faire une phase de bêta avant, ça évite aussi ce genre de gag
C'est pas parce qu'on est plus nombreux a voir tord qu'on a raison.
C'est aux dev d’insuffler une vision, c'est pas parce qu'une masse de joueur débarque sur un forum avec comme alibi leur nombre de 58,2% qu'il doivent tordre le désir des autres.
On est pas dans une élection, on est dans un processus créatif et donc qui ne doit pas forcement être le désir d'une majorité.
 

Aego

Pilier du Forum
Membre du personnel
#7
Bah c'est eux qui voient après hein, ou ils jouent les artistes, ou ils essaient de bouffer avec leurs jeux...

C'est une industrie le jeu vidéo, tu peux essayer de faire de l'original quand t'es une petite boite ou un indé, tu assume tes risques, mais quand t'as 300 salariés et deux ans de dev à une tonne par mois, tu ne joues pas les artistes et tu t'arrange pour que ton jeu ne dégoute pas les gens de l'acheter parce qu'il plante tout le temps...

Le nom qui me vient à l'esprit quand je dis ça c'est Kalisto, à force de jouer les artistes sur une demi douzaine de projets qui ne sont jamais sortis, de mémoire, 20 millions de dettes, 150 personne dehors, boite fermée....ça valait trop le coup oui...
 

ricky66

Membre très actif
#8
Je suis d'accord avec Aego. C'est bien pour ça que dans la scene AAA on trouve des équipes de playtests à peu près dans tous les studios.L' évaluation de la satisfcation joueur est devenu le baromettre de base.
Il en est de même pour le milieu du film et des grosses productions hollywoodiennes. Un réalisateur ne peut pas se permettre de faire ce qu'il veut
 
Haut