Passer au libre ?

GO TO ADMIN PANEL > ADD-ONS AND INSTALL VERTIFORO SIDEBAR TO SEE FORUMS AND SIDEBAR

zeauro

Membre très actif
#33
50% des cas mais c'est énorme!
même pour de l'image fixe aujourdh'ui le temps reel s'insinue
si je passe sous linux je me prive de toute solution d'affichage 3D temps reel de qualité, de directx, de solution de render GPU, de nombreux moteur de rendu externe, ect
Tu sais ce que c'est OpenGL,WebGL,GLSL,OpenCL et les exporteurs.

sauf qu'il y a 90% de chance qu'on me demande une scene max ou maya que blender ou C4D.
Et depuis le rachat de maya par autodesk, les 2 soft sont parfaitement compatible avec le format FBX.
Le FBX, tu le trouves aussi dans Blender et C4D.


si on aime aucun soft de autodesk faut carrément arrêter la 3D là. c'est pas en allant chercher du blender sous linux pack shepakoi que ça va être la fête à la maison.
pareil pour la 2D c'est pas en ouvrant gimp, que je vais faire ouah trop bien, photoshop c'était nul.
Gratuit, stable, efficace, adaptable à ses besoins.
Ca ne t'intéresse peut-être pas mais ça plaît à d'autres.

utiliser du freeware c'est un curieux état d'esprit je trouve, celui d'être satisfait d'utiliser des logiciels dont les dev ne sont pas payés pour leur travail, c'est bizarre non?
Bon au depart les devs aussi ils sont content mais à la fin la moitié d'entre eux lache le free et se fait embaucher par une boite pro, avec souvent rachat du logiciel.
Les logiciels libres ne sont pas des freewares.
T'as le droit de filer du fric au dev et de les aider avec un feedback constructif.


 
#34
@TURTLE : Ne fais pas l'amalgame entre 'libre' et 'facile' : pour parler 'Pro', je le suis et j'en connais beaucoup d'autres. Certes, on nedoit être que 0.9% par rapport au reste de l’industrie à utiliser Gimp / Inkscape / Blender etc... Mais on a également une autre clientelle autour de Linux. Notre travail n'est pas bidon, ni de mauvaise qualité au contraire car ce cliché pends au nez des pros du libre.

Je sens pourtant ton ton assez agressif dans tes réponses. Si c'est pour continuer sur cette voie, je ne répondrai plus ici.

Sois libre de payer pour des logicielles propriétaire qui sont très bien développer et qui en vaille certainement le coups. J'aime beaucoup Photoshop et Painter ainsi que d'autres. Maintenant , j'aime mettre les mains dans le code, et personnaliser mes fonctionnalités et en discuter avec les programmateurs. Et je sais que ce n'est pas le goût de tout le monde non plus. Gimp-painter et Mypaint ce sont adapté à 50% à mes besoins et j'ai du faire les 50% restant. Krita 2.3 arrive bientôt en version stable de même que la série Blender 2.5+ en stable. L'industrie graphique sous Linux et open source est au beau fixe.

Ce ne sont que des outils que je trouve performant et très rentable à long terme et pas du tout stressant. Si tu ne peux ou ne sais pas les utiliser il n'y a aucun problème. Un mauvais artisan accusera toujours ses outils ...
 

Latarte

Membre très actif
#35
50% des cas mais c'est énorme!
même pour de l'image fixe aujourdh'ui le temps reel s'insinue
si je passe sous linux je me prive de toute solution d'affichage 3D temps reel de qualité, de directx, de solution de render GPU, de nombreux moteur de rendu externe, ect

et si on te demande une scene sur Maya ou sur c4d alors que tu travailles sur Max, t'es dans le même cas de figure..
sauf qu'il y a 90% de chance qu'on me demande une scene max ou maya que blender ou C4D.
Et depuis le rachat de maya par autodesk, les 2 soft sont parfaitement compatible avec le format FBX.

La vraie liberté c'est de pouvoir utiliser le soft qu'on veut pour bosser et pas êtres obligés de se prendre la tête avec un soft qu'on aime pas
si on aime aucun soft de autodesk faut carrément arrêter la 3D là. c'est pas en allant chercher du blender sous linux pack shepakoi que ça va être la fête à la maison.
pareil pour la 2D c'est pas en ouvrant gimp, que je vais faire ouah trop bien, photoshop c'était nul.

utiliser du freeware c'est un curieux état d'esprit je trouve, celui d'être satisfait d'utiliser des logiciels dont les dev ne sont pas payés pour leur travail, c'est bizarre non?
Bon au depart les devs aussi ils sont content mais à la fin la moitié d'entre eux lache le free et se fait embaucher par une boite pro, avec souvent rachat du logiciel.
Au début, en lisant ton message j'ai pensé à un troll. Mais en fait je m'aperçois que tu ne connais pas du tout l'esprit et les objectifs des logiciels "libres". La seule chose à laquelle je peux t'inviter, c'est de regarder les conférences de Richard Stallman. Réduire le "libre" uniquement au mot "gratuit", c'est carrément passer à côté de l'essentiel.
L'évolution de Blender en est l'exemple parfait.
 

TURTLE

Membre très actif
#37
En effet je pensais que libre c'était gratuit non en fait pas forcement.
Donc du non libre peut être freeware et du libre payant et dans les 2 cas le code accessible.
Du coup même aprés avoir lu wikipedia je ne comprend pas toujours pas la notion de logiciel libre mise à part la definition politique qui en est faites.

et je comprend encore moins cette notion, quand on utilise un logiciel libre pour créer un contenu qui n'est pas libre et répond a des droits d'auteur.

tous ceci m'a bien l'air éloigné de la fonction d'origine d'un outils.
 

Latarte

Membre très actif
#38
Pour résumer, ceux qui font du libre partent du principe que ce qui permet de vivre, c'est pas vendre le logiciel, mais vendre le service qui va avec.
Parce que pour eux un code doit rester libre afin que chacun puisse le modifier pour l'adapter au mieux à ces besoins.
C'est donc un point de vue avant tout technique.

En tant que technicien, je suis assez sensible à ce point de vue parce que très souvent je me demande pourquoi un outil est conçu d'une certaine manière et pas d'une autre. Et quand on sait programmer, l'approche est encore plus forte.

Un artiste qui a déjà un outil sous les mains qui lui donne déjà entièrement satisfaction, même s'il coute cher sera beaucoup moins sensible à ces arguments. C'est normal.

C'est donc pour moi un choix purement technique.

Quant à la conf de Stallman, voici le lien :
 

Aego

Pilier du Forum
Membre du personnel
#39
Ben oué, c'est un curieux état d'esprit de ne pas penser qu'au fric et d'avoir du plaisir à donner un truc sur lequel on a bosssé hein ?... :)

Pour le reste, comme dit Latarte, si t'es hermétique à l'esprit du monde du libre, c'est bien dommage mais c'est comme ça, on y peut rien ;)

Y'a jamais eu de concours de bites entre Blender et Max, ou entre Gimp et Toshop dans le monde du libre, la gueguerre vient de gens bien obtus décrètant d'office : " c'est gratuit, ça sert à rien, c'est des jouets, c'est de la merde ! "

Gimp et Blender existent parce que des gens se sont dit un jour que c'était pas le soft qui faisait les images, mais le mec derrière l'ordi, et qu'il n'y avait pas que des mecs qui pouvaient mettre 5000€ dans Max ( ou Maya, ou un autre...) qui pouvaient faire des belles réalisations sur le net, et j'ajouterais que voir évoluer Blender est un pur plaisir quand tu vois en parallèle les pseudos évolutions d'un soft comme Max et qu'on te vends 1500€ une maj ou y'a juste 4 plugins ( même pas payants pour certains en plus ) rajoutés à la và-vite dedans ;)
 

TURTLE

Membre très actif
#40
Ben oué, c'est un curieux état d'esprit de ne pas penser qu'au fric et d'avoir du plaisir à donner un truc sur lequel on a bosssé hein ?... :)

Pour le reste, comme dit Latarte, si t'es hermétique à l'esprit du monde du libre, c'est bien dommage mais c'est comme ça, on y peut rien ;)

Y'a jamais eu de concours de bites entre Blender et Max, ou entre Gimp et Toshop dans le monde du libre, la gueguerre vient de gens bien obtus décrètant d'office : " c'est gratuit, ça sert à rien, c'est des jouets, c'est de la merde ! "
gratuit, c'est pas la definition de logiciel libre.
j'utilise bon nombre de freeware, standalone ou en plugins trés intéressant, trés performant, ce ne sont donc pas des logiciels libres et je ne vais pas partir sous linux.

la notion de libre se place de mon avis plus du côté des développeurs que des utilisateurs.
car utilisateur peut à son tour créer du contenu non libre avec un logiciel libre, et inversement du contenu libre avec un logiciel non libre...bref
donc la notion de libre et non libre, elle commence et s'arrête où chez l'utilisateur? en fonction du logiciel où plutôt de son projet? :)

qu'est ce qui est plus libre : une vue d'archi pour un client faites sous blender et donc soumis à des droits? ou une scène d'archi gratuite faites sous Max? mystère.
 
Haut