John Lasseter quittera finalement Disney à la fin de l'année

GO TO ADMIN PANEL > ADD-ONS AND INSTALL VERTIFORO SIDEBAR TO SEE FORUMS AND SIDEBAR
#3
Je repense à l'un des ses premiers courts métrages que j'avais vu à l'époque, "Knick Knack". Ou il s'agissait d'un gros bonhomme de neige qui fantasmait sur une sirène aux formes plantureuses...
Je ne connais pas cette affaire concernant John Lasseter. J’espère que c'est pas trop grave, pour lui, comme pour les éventuelles victimes.
Il à en tout cas beaucoup apporté à l'animation en images de synthèse.
 
Dernière édition:

phicata

Membre très actif
#4
Ce n'est jamais anodin (surtout quand on est à un poste de pouvoir) mais ce n'est pas winstein non plus, il faut remettre les choses à leur juste place.
 

Shadows

Rédacteur Web - Equipe 3DVF
Membre du personnel
#5
Je ne connais pas cette affaire concernant John Lasseter. J’espère que c'est pas trop grave, pour lui, comme pour les éventuelles victimes.
Il à en tout cas beaucoup apporté à l'animation en images de synthèse.
On avait résumé les faits à l'époque où ça avait éclaté : http://www.3dvf.com/actualite-21897...tions-harcelement-sexuel-et-d-agressions.html , avec en fin d'article des sources, dont le Hollywood Reporter qui est à l'origine d'une grande partie de l'affaire.
Sur les faits, si on ne parle pas de viol comme pour Weinstein, ça tombe néanmoins très clairement dans le harcèlement sexuel et les agressions, au moins depuis la fin des années 90 (donc sur plus de 20 ans), avec de multiples victimes allant dans le même sens.

Sachant aussi que selon le Hollywood Reporter et Vanity Fair, son comportement était connu d'au moins une partie des exécutifs des deux studios, sans que des mesures efficaces ne soient prises. Une conférence téléphonique entre dirigeants avait explicitement abordé le sujet en 2010 selon Vanity Fair, qui dit s'appuyer sur une source directement présente lors de la conférence. Info que Disney n'a à ma connaissance pas démentie.
Tout ça rend assez gênant le commentaire élogieux de Disney, en particulier le segment qui met en avant les talents de gestion d'équipe de Lasseter : un comble vu son impact sur les femmes du studio.

Au final, la direction semble délibérément l'avoir privilégié, lui, au lieu de faire en sorte que les femmes du studio n'aient pas à avoir peur de le croiser lors de réunions ou soirées. Peut-être en jugeant qu'il était tellement indispensable qu'ils ont préféré fermer les yeux.
 
Haut